05/11/2005

Sapin de noël

Y a plus de saison ! Suite aux températures qui nous ont parfois fait oublier la saison, les arbres, eux, se sont mis à rebourgeonner. L'écosystème qui panique, ce n'est pas nouveau mais les conséquences de ce réchauffement, elles, varient sans cesse. L'industrie du sapin de noël par exemple déplore une certaine "anarchie" dans les pépinières. Rien de très grave, on estime que 20 % de la production ne répondra pas "aux normes" de consommation. Ils seront donc brûlés. L'info était en bonne place dans le JT d'RTL hier soir. Condamner 20% d'indomptables à l'abandon semble être une pratique d'actualité, souvenez-vous de l'analyse hautement démocratique des récents événements parisiens par la police locale... (voir ci-dessous "la banlieu du silence)

18:12 Écrit par le temps passe, le reste reste. | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Sapin de nöel Pauvres sapins...
Et quel gaspillage alors que le mazout est si cher.

Bonne continuation. Je trouve votre blog très intéressant... Surtout les articles (et les photos) sur Paris (Hilton...).
Père N.

Écrit par : Noël | 15/11/2005

Les commentaires sont fermés.