07/11/2005

Art et Pouvoir à Venise 1

La 51ème biennale d'art contemporain s'est ouverte à Venise. Ce n'est un secret pour personne, ce rendez-vous certes majeur des collectionneurs et professionnels de l'art est aussi le plus gros marché du genre, comprenez "le plus juteux". Pas étonnant donc que les invitations à exposer soient très convoitées et que les jeux d'influences et de pouvoir y règnent en maître. Les déçus de la sélection ne manquent jamais de s'inviter quand même à venise et d'exposer, en dehors de la biennale, dans une multitude de lieux "off". Remarquez, quand le premier grand salon de peinture vit le jour à Paris au XIXème, il n'a pas fallu attednre très longtemps avant qu'il ne soit lui aussi flanqué d'un jumeau officieux : "le salon des refusés". Ca avait le mérite d'être clair. Ceci dit, et cela doit faire réfléchir, le salon des refusés ne tarda pas à devenir plus important que l'autre. Il révéla entre autres les impressionnistes français de la fin du siècle.

17:53 Écrit par le temps passe, le reste reste. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.