07/11/2005

va-t-on mourir ?

Je suis largué. Cela fait des semaines que la presse nous parle de grippe aviaire dans des termes apocalyptiques. Pour les experts, pas de doute, le virus va muter puis se propager. Or tout le monde semble d'accord pour dire qu'en cas de propagation, nous n'aurions pas grand chose à faire sinon espérer (ou prier, c'est selon). Histoire d'en remettre une couche, le laboratoire pharmaceutique Roche (détenteur du vaccin) a décidé d'autoriser ses concurrents (et même l'armée) à copier et produire le vaccin, par peur d'être submergé par la demande le cas échéant. Sachant que que l'industrie du médicament se bastonne sur des sujet aussi grave que le traitement du sida, cette généreuse proposition a des petits airs de "fin de capitalisme"... un synonyme de "fin du monde" ?

13:18 Écrit par le temps passe, le reste reste. | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.