14/02/2006

SPA & Ecolo : Two points

Alors que les socialistes wallons sont occupés à "décriminaliser" l'usage du cannabis, la gauche flamande, elle, débarque avec une proposition qui a eu le mérite de secouer tout notre petit monde politique. Leur idée : réduire progressivement l'effectif de l'armée belge et préparer ceux qui reste à intégrer une armée européenne.

Pour l'instant, on ne connaît pas encore les proportions que devrait prendre cet écrémage mais déjà, le nord et le sud s'agitent, s'indignent, s'insurgent ou presque. Tous sauf écolo... Ce qui m'ennuie un peu car je voudrais que ce blog ne porte aucune couleur, n'en ayant pas pas moi-même, mais bon, là, difficile de faire autrement, je dois une fois de plus leur dire bravo !

Au moment où nous en voulions tous à Bush d'envahir l'Irak, nous avions été obligés d'admettre que prôner la paix quand on a pas les moyens de se battre (ou de se défendre) était un peu trop simple. La question d'une armée européenne s'était reposée. Ne serait-ce que pour être crédibles, nous avons besoin d'une force internationale organisée. Pour être crédible, oui, mais aussi pour que nos armées nationales cessent d'être un gouffre financier dont l'utilité reste pour moi un mystère. Mises au service de l'Europe, nos armées ne peuvent qu'être plus utiles, c'est l'avis du SPA et d'écolo. Les autres partis ayant rapidement fait le calcul de leur amis et de leurs intérêts dans le business militaire, l'affaire donc devrait traîner... jusqu'à la prochaine.

17:27 Écrit par le temps passe, le reste reste. | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Pas si sûr... Une grande armée européenne serait-elle plus économique? Oui, peut-être si chaque pays peut y contribuer selon ses vrais moyens. Mais le risque est grand que les décideurs des contributions nationales ne seront pas nécessairement les fournisseurs de main d'oeuvre et de logistique. Donc moins cher ... pas si sûr! A étudier!

Écrit par : FC | 14/02/2006

Je me méfie des solutions trop simples qui sortent de chapeaux de prestigiditateurs... Cher Artatum,
Je me méfie des écolos qui nous ont déjà coûté tant de millions (si pas des milliards) d'euros avec le démantèlement des centrales nucléaires et leur remplacement pas des "droits de polluer" encore davantage.
Ici, je pense plutôt à un de mes posts récents: pour favoriser des sous-régionalismes coûteux (prix et efficacité), faut-il que les armes et munitions profitent de "compensations": vois les obus de 90mm par exemple...
En cas d'armée européenne, ce seront normalement uniquement les rapports qualité-prix qui devraient jouer, par exemple...
Les budgets militaires, par leur opacité, sont très compliqués à gérer...
Amitiés.

Écrit par : Armand | 15/02/2006

> Cher FC, je ne crois pas que le but premier d'une armée soit d'être économique. Pas seulement en tous cas. D'une manière générale, cumuler armées nationales et internationales me semble inutile et contraire à la dynamique européenne.
Cher Armand, dans ce cas, les écolos sont seulement les seuls à ne pas s'être révoltés à l'annonce de la propositionn celle-ci venait des socialistes flamands. J'espère aussi que le rapport qualité-prix ne sera pas le seul critère qui guidera le débat. Je pense que c'est le positionnement stratégique de l'Europe qui est en jeu ici, c-à-d notre relation au reste du monde, aux USA notamment. La question est épaisse et, quand je vois l'utilité de notre armée actuelle, je me dis qu'on ne perds pas grand chose à aller de l'avant.

Écrit par : actu' | 15/02/2006

Les commentaires sont fermés.