04/05/2006

20 minutes agréables mais perdues...

Ce matin, ma petite Corsa, ma covoitureuse et moi avons roulé droit vers Namur sous le grand ciel bleu. La Première diffusait un document sur les imigrés italiens en Belgique, Giro oblige, franchement pas mal. Et puis, à hauteur de Huy, est arrivée "Question publique", une émission où les auditeurs peuvent poser leurs questions à l'invité de Jean-Pierre Jaquemin. Comme je n'avait pas écouté l'interview, l'identité de celui ou celle qui allait m'occuper pendant les 20 dernières minutes de route m'était inconnue, suspens...

... Et Bingo ! On annonça Jean-Marie Happart en personne. My God, un jeudi plein de surprises, d'autant qu'ayant peu suivi l'actualité harassante des nos très fins stratèges politiques ces derniers jours, je n'avais pas la moindre idée de la raison de ce Happart sur les ondes. Francorchamp ? Noooon, il n'oserait pas. Les élections et le Fourons ? Mmmh, pas impossible. Une initiative nouvelle de J-M ? Pitié...

Pire qu'une initiative, une Constitution ! Je vous le dis comme je l'ai entendu, Happart réclame une Constitution Wallonne pour faire écho à celle du Nord ou plutôt, "pour ne pas se retrouver dans une position de faiblesse le jour où les Flamands nous lâcheront. Parce que la Belgique, c'est comme un couple, si l'un des deux décide de s'en aller, c'est très difficile de le retenir" Pas si con, finalement, l'idée de protéger ses fesses. Je veux dire, on peut au moins comprendre l'intention quoi, avec un peu de bonne volonté. Encore faut-il avoir une vague idée de ce qu'on va y mettre dans cette Constitution et là, on sent que JM a bossé (et que ça commence à puer la campagne... électorale, je ne me permettrais pas). "L'idée serait de demander aux Wallons et aux Bruxellois ce qu'ils attendent de leur Region dans un premier temps et de s'inspirer de ces attentes pour rédiger la-dite Constitution ensuite"

Réaction d'un auditeur Bruxellois : "Je ne suis pas convaincu que votre analyse soit partagée par la population, ne pensez-vous pas qu'un Referendum permettrait de savoir si votre proposition répond à une attente des Wallons ?" C'est futé, d'autant ça coïncide avec la démarche de JM qui consiste à d'abord nous demander notre avis. Sauf que JM est contre le Referendum parce que, pour lui, seules les élections comptent et permettent d'évaluer les vraies attentes du peuple ! Ok, me dis-je, on a pas fini de se bouffer la queue à se rythme là, reste à tous ceux qui souhaitent cette Constitution à voter pour JM... avant même de savoir de quoi elle sera faite ! Aïe.

Après, on a pris un peu d'altitude avec une question simple et efficace, genre : "Dans ce sens, doit-on donc comprendre que la séparation de la Belgique est inévitable ? Franchement, on va quand même pas bosser sur une Constitution juste pour se marrer si on sait que le séparatisme n'est qu'un feu de paille ou le caprice temporaire de quelques Flamands soudain trop gâtés. JM nous expliqua donc que la séparation n'arriverait jamais, qu'aucune Region ne pourrait assumer son destin économique seule etc, qu'il fallait davantage se tourner vers notre rapport à l'Europe plutôt que de craindre pour nos identités nationales. Oui mais euh là, JM, n'es-tu pas en train de nous dire que ta Consitution ne serait que de l'intox ? Puisqu'il ne faut pas craindre le séparatisme, puisque la Wallonnie ne peut subsiter sans les autres régions, puisque la séparation Nord-Sud ruinerait inévitablement l'équilibre économique du pays, puisque cette Constitution restera vide tant que nous, Wallons, ne l'avons pas remplie et comme nous ne pouvons proposer nos idées via un referendum, peut-on me dire ce que tu fous là, à squatter nos ondes ?

Jean-Marie Happart est un mec simple comme je les aime. Un gars avec qui ça doit être gai de boire un coup en parlant de tout et de rien parce que tu sais qu'il ne te faudra pas ruser pour avoir son avis tranché sur tel ou tel sujet. Ceci dit, j'ai la nette impression que son indéniable talent de syndicaliste Fouronnais ne suffit pas dès que le débat s'élève à l'échelle communautaire ou nationale, voire continentale. Répétons-le, pour Happart, notre avenir c'est l'Europe et c'est dans ce sens qu'il se battra. Reste une couille dans l'engrenage : comment compte-t-il nous défendre à l'Europe ? En Wallon ?

Et cette dernière phrase n'a rien à voir les origines paysannes de JM. Je connais des agriculteurs qui comprennent et pratiquent l'anglais sans avoir la moindre ambition politique, eux.

11:22 Écrit par le temps passe, le reste reste. | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

°°° Un gars avec qui ça doit être gai de boire un coup ... si tu n'as pas envie d'avoir l'épaule en écharpe pour cause d'accident de la route vendredi dernier.. pour cause d'alcoolémie.. et pour ne pas à avoir à t'énerver sur un policier qui fait un commentaire.. et pour ne pas à avoir à présenter ses excuses à la Joëlle du bord orange!

bref, j'ai entendu la première partie. Je m'étonnais aussi .. beaucoup d'éléments pourraient expliquer pourquoi cette présence radiophonique.. aussi celui de bien insister sur sa rancune évidente à l'encontre de ce fameux policier? mais non quand même!

quant à la séparation, j'aurais tendance à ne pas y croire. Car cela me rassurerait (en tant que nouvelle bruxelloise, je me demande bien à qui je serais rattachée). Pourtant, il semble bien qu'elle (la / ) se prépare puisque beaucoup en parlent en des termes inquiétants! mais le discours n'est pas nouveau ceci dit!

Écrit par : Alyzarine | 04/05/2006

Salut Artatum L'idée du séparatisme ne me plait pas du tout. A l'heure de l'extension de l'Europe, il me semble que ce "combat" serait perdu d'avance pour notre région. Le danger du repli identitaire à des conséquences fâcheuses sur le point de vue idéologique. Ne parlons même pas de l'économique... a+Lpv

Écrit par : Lpv | 06/05/2006

Bonjour Art J'ai mon avis sur la question et je le partage.
Comment vas-tu ?
Bonne semaine et amicalement.

Écrit par : DUKE | 08/05/2006

coucou du soir bah c'est comme d'hab' ...bla bla bla ...et ils vont encor' décider sans nous demander notre avis comme d'hab'
y doivent penser qu'on est trop cons pour avoir un avis ,on est just bon pour bosser et pour payer nah !
voter ? mais ta voix ne sert à rien ,pck ils s'arrangent entre eux après...
suis pour un referendum ,mais on dirait que ça leur fait peur
à part ça Jean Marie c'est vrai qu'il a l'air du brave mec du coin avec qui ça peut être amusant de boire un coup ( même plusieurs hu hu ) après on peut s'engueuler avec les flics et tout ça...non sérieux je l'aime bien ,j'le trouve comique et un peu énervé parfois ( pdt les bagarres dans les Fourons.. chaud chaud !)
bonne soirée m'sieu ;)
bizzzzz

Écrit par : bio | 08/05/2006

Oyé oyé Merci pour l'arnica.. de bon conseil vu les heures de torture à venir. Passe une très jolie soirée, Art !

Écrit par : Boudlard | 09/05/2006

Une halte? Un jour, si tu as le temps, fais un arrêt à Huy. On ira boire un coup mais je ne te promets pas de parler politique aussi "bien" que JM :-)

Écrit par : Biba | 10/06/2006

??? Je viens de lire ton commentaire sur l'actualité avec certe un peu de retard, mais je vais quand même te dire que tu te plante royal sur la personnalité de celui que tu apelle JM . Car au risque de te décevoir, c'est vrai qu'il est très agréable de boire un 'coup' avec lui mais si tu arrives à lui faire dire qqlch qu'il n'a pas envie de dire, tu mérite un prix nobel.
Tout ceci pour dire que faire un blog, c'est bien beau mais il ne faut pas y mettre n'importe quoi

Écrit par : Lxxx. | 07/01/2007

@lxxx Du calme, du calme... l'idée de boire un coup avec lui n'était qu'une plaisanterie. D'autant qu'un "oui" ou un "non" est bel et bien un avis tranché.
Sinon, le fond, vous l'avez compris ? Ou bien votre truc, à vous, c'est de chercher le détail insignifiant d'un tout et d'en faire une montagne ?

Écrit par : Artatum | 18/06/2009

Les commentaires sont fermés.