09/05/2006

vivre, séduire puis mourir

Certains prétendent encore que la beauté n'est qu'intérieure, ça me fait bien marrer. Attention, je ne dis pas qu’il n’existe aucune personne splendide moralement, aucun être habité, intense et profond, pas du tout. Faudrait seulement arrêter d’être borgne, il y a « beauté » et « bonté ». Si la beauté était intérieure, les églises seraient plus populaires que les clubs de fitness (ce qui, n’en déplaise à Ben 6, est loin d’être le cas), les rues ne serviraient plus de podium aux centaines de décérébrés cramés aux U.V promenant leur neurone créatiné là où ils seront le mieux vus , les esthéticiennes et les coiffeurs bosseraient moins, ils remplaceraient Gala et Loana par Kafka et Neruda sur les tables basses des salons désertés, ce serait un autre monde, une autre vie, presqu’évangélique.

De nos jours et à ce sujet, chez nous, les premiers rayons de soleil viennent de brusquer une prise de conscience collective : hors de question d’exhiber fièrement les 3 kilos de l’hiver et les chairs ramollies qui nous rappellent qu’hélas, nous ne rajeunissons pas ! Les blogs sont d’ailleurs un excellent écho à la réaction synchronisée de milliers de belges soucieux de se reprendre en main fermement. Par-ci par-là, on lit des commentaires souvent drôles sur le thème : « ciel, j’ai les fesses à hauteur des genoux, que faire ? ». Tout ça pourquoi , finalement ?

D’abord, peut-être, parce qu’il est de plus en plus question de séduction. On considère souvent celle-ci comme un trait de caractère ou un travers, comme un jeu dont les accessoires seraient le cabriolet et les lunettes de soleil. Or c’est faux ! La séduction est bien plus que ça, elle trône au cœur de notre vie d’humain, elle la rythme et la dirige, la séduction est le moteur d’une quantité de gestes et d’actions quotidiennes, qu’on le veuille ou non. Souvenons-nous de Marcel Duchamp et de sa « Broyeuse de chocolat », traduction mécanique et improbable de nos vrais moteurs : la séduction et le cul. Combien de génies, par exemple, n’ont pas découvert leur don alors qu’ils ne cherchaient au départ qu’à attirer l’attention de l’autre sexe et à le séduire ? Combien de musiciens prodigieux n’ont pas acheté leur premier instrument dans le seul but de convaincre les filles d’enfin s’intéresser au leur ? C’est un phénomène connu depuis l’école primaire : «quand le physique ne suffit pas pour séduire, trouve autre chose : l’humour, la force, la musique, …" Jamel aurait-il développé un tel sens comique s’il avait été un tombeur né, par exemple ? Ainsi, l’adolescent passe un temps fou à se rendre incontournable (pour les meilleurs éléments) ou simplement acceptable (pour les autres) mais, dans tous les cas, désirable ! Quand on sait à quel point l’adolescence est l’étape la plus constitutive de nos vies, on s’étonne moins d’être encore aussi perméable à cette notion de séduction à un âge où, pourtant, le bouillonnement adolescent n'est plus qu'un vague souvenir.

Sachant que l’homme et la femme sont des séducteurs par nature, la question que je me pose est de savoir si la beauté, l’apparence physique, est un avantage ou un frein à notre épanouissement. Car finalement, tout ce temps passé à tâcher de s’embellir, à soulever de la fonte ou à se brûler l’épiderme, ce temps passé à se scruter, à se mesurer , se mensurer, tout ce temps n’aura-t-il pas un petit goût amer le jour où, vieux et fripés, presque morts, nous penserons à tout ce que nous n’avons pas eu le temps de faire ?


Nb. Avis aux amatrices : le muscle sur la photo est à louer sur ebay au nom « sexy man », première enchère : moins de 5 dollars. A ce prix là, il est probablement neurasthénique mais est-ce vraiment important ?

16:16 Écrit par le temps passe, le reste reste. | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

Plaire ou séduire, normes et questionnement Excellent sujet de réflexion que tu lances, Art. Si tu laisses les 3 kgs s'accumuler (c'est que ça fait vite des petits ces choses-là), tu vas ressembler à un modèle à la Rubens en à peine 2 saisons. C'était la norme à l'époque. Une belle forte femme. Aujourd'hui, la norme a évolué. Un mieux ? C'est pas le sujet. Pour plaire, soyons le plus possible dans la norme, et donc soignons l'apparence, le superficiel. Nombre de décérébrés s'en contentent. Au-delà, à mon humble avis, se trouve la séduction, elle vient de plus loin... pour aller plus loin qu'une soirée avec Samantha. Ta question de savoir si l'apparence est un frein ou non à l'épanouissement me fait vachement penser à une histoire bien connue : celle de Jennifer qui se fait chier pendant ses 15 jours de vacances à se faire carboniser statiquement face avant/face arrière sur une plage, parce qu'elle veut être bien bronzée pour épater la galerie en revenant dans son beau Hainaut. 3 jours après son retour, le bronzage a disparu et de toutes façons, fait crevant de froid ici donc elle sait rien montrer. Je trouve que l'apparence et son besoin constant d'attention est un putain de frein mais soyons contradictoire quant à la beauté (et son entretien aussi) : elle présente de sacrés avantages dans la plupart des cas. Et je crois que ça a toujours été le cas pour une femme. Si t'es moche, t'as intérêt à te mettre en valeur d'autant plus et de briller par ta personnalité, ton humour, etc. Le tout, c'est de trouver un certain équilibre à chaque étape. Et il est différent pour chacun. J'aimerais bien être désirée et désirable à 50 ans, et pas par ma beauté intérieure (style :"elle a de beaux restes") mais c'est clair que je compte pas perdre trop de temps pour la dernière ligne droite avant de crever toute ridée, quoi qu'il arrive. Bon, je m'arrête là, j'ai séance de torture dans une demi-heure ;-)

Écrit par : Boudlard | 09/05/2006

Heu ..je crois que j'ai tiradé à tous va, hier.... hum. Y a pas moyen de retirer ce qui a été dit, en plus ?! Le commentaire précédent n'a pas existé ! Non non, vous ne voyez rien... dormez, je le veux.

Bonne et belle journée, Art *L*

Écrit par : Boudlard | 10/05/2006

Bonjour Art Tout l'art est dans le suspense mon cher Art,tu le sais mieux que moi.
Souviens-toi de ton premier RV.
Amicalement

Écrit par : DUKE | 10/05/2006

Rhooooo tu m'fais concurence là :P
bon je vais lire le post now ;)

Écrit par : bio | 10/05/2006

c'est relatif hein ! on peut être beau pour quelqu'un et très moche pour un autre
et la séduction ...tu peux séduire l'autre avec la voix ,avec une certaine dégaine ,avec plein de choses
Et ce qui te séduit ne séduit pas un autre....
C'est vrai que cette histoire de beauté intérieure c'est vraiment n'importe quoi ou alors...
.. faut que la beauté intérieure soit tellement forte qu'elle ressorte à l'extérieur et tranforme ( baguette magique clink !) le laideron en sublime créature wouaw...euuh tu suis ? :D
je crois qu'on doit d'abord se plaire à soi même non ? être bien dans sa peau ,se sentir bien dans son corps, regarder son image dans le miroir et voire si ça va ,c'est si ok...et les 3kg de l'hiver (? ?je comprend pas pkoi les gens prennent des kilos l'hiver..??) vont vite disparaitre avec un peu d'excercices physiques...que les gens devraient faire tout au long de l'année ,bon pour le corps ,bon pour la santé et bon pour la tête aussi :)
et puis si t'es bien avec ton corps d'office t'es bien avec les autres ...euuuh avec l'autre *-*
bizzz

Écrit par : bio | 10/05/2006

nivéaloréaldiorcinétélérevuecauetbelrtlbenetton... la séduction ? ell est le moteur de tous les publicistes, ceux là même qui chaque minute qui passe, nous rapelle que nous devons acheter ceci ou cela pour séduire. est-ce vraiment parce qu'on le vaut bien ?

Écrit par : dorkymix | 11/05/2006

> Chère boud', tu connais Jenni aussi ? Là où je te rejoins en plein, c'est que la notion de séduction peut varier très fort entre l'homme et la femme, même si, je pense, la tendance est plutôt à une lente uniformisation (on en revient à nos minets féminisés à l'extrême et néanmoins hétéros convaincus).
Chère boud', ce qui est dit est dit et c'est tant mieux ! :-p
Hi Duke, c'est quoi un RV ?
Miss bio, en fait ton blog fait partie de ceux qui m'ont donné l'idée de ce post. Pas de concurrence, juste de l'influence, pas de panique ;-). Pour le reste, la question doit d'abord se poser de soi à soi, être bien avec soi-même est forcément la clé. Maintenant, la séduction ne fait-elle pas partie de ces petites choses qui peuvent aussi nous rassurer sur nous-même et donc qui fit que nous sentons bien avec nous-même ?
Cher Dorkymix, joli raccourci .. mais raccourci quand même ! Si la séduction obnubile complétement l'esprit des publicistes depuis des décennies c'est justement, je pense, parce qu'elle (la séduction) recouvre quelque chose de fondamentale pour nous humains. La pub n'invente rien, et certainement pas la séduction, elle surfe sur nos rêves et nos fondements, les attise, les flatte pour finalement en retirer tout le sens. On gagnerait tous à moins penser à la pub ! ;-)

Écrit par : Artatum | 11/05/2006

Tell me *L* ?

Écrit par : Boudlard | 11/05/2006

minette gratos je broute le gazon ou je suce la moule de toute personne en difficulté (sdf, cpas, chômage de plus d'un an, etc...) et ce gratuitement.
si vous en faîtes partie ou si vous connaissez des gens dans le besoin. Rédigez un poste, je repasserai pour la prise de contact.
les pauvres aussi ont droit a une vie sexuelle.
je milite également pour un accès à tarif très réduit aux salons de l'érotisme-porno-amour pour ces mêmes personnes dites défavorisées.

Écrit par : labienfaiteuse | 17/05/2006

Labienfaiteuse, C'est pas parce qu'on est pauvre qu'il faut tomber si bas !

Écrit par : Artatum | 17/05/2006

L'apparence physique: avantage ou frein? Je pense que la "beauté" extérieure est un frein à notre épanouissement puisque tout d'abord, comme tu l'as dis, c'est une perte de temps. Mais c'est aussi, pour les personne qui seraient naturellement belles (càd sans artifices), un risque de se satisfaire de cette apparence physique uniquement. S'en satisfaire sans essayer de développer une beauté intérieure qui est plus durable et qui, à mon sens, à un peu plus de mérite! Malheureusement, c'est un piège dans lequel tombent beaucoup de séducteurs et de séduits... La beauté extérieure atténue alors la séduction elle-même puisqu'elle la rend simpliste...facile!
De plus, même si les rares personnes dotées de ce cadeau empoisonné acquièrent une certaine beauté de l'âme également, la souffrance et la crainte de n'être désirées que pour celle-ci persistent. Pour conclure, je dirais donc que l'apparence est un avantage dans le sens où elle facilite la séduction autour de laquelle tourne notre vie? mais elle devient un frein si on s'y arrête. Un beso guapo ;-)

Écrit par : Biba | 10/06/2006

Les commentaires sont fermés.