11/05/2006

A quoi tu joues, Christine ?  

Vous avez certainement entendu parler du projet liégeois consistant à fournir de l'héroïne contrôlée aux toxicomanes ? C'est une idée suisse à la base, elle consiste à ouvrir quelques locaux, comme des cafés, afin que les toxicomanes puissent se procurer leur dose et une seringue propre sans les contraindre au vol ou du racket. Les seringues sont préparées par des infirmières qualifiées mais l'injection, elle, ne peut être faite que par le "client" ; ce sont grosso modo les règles du jeu.

RTL a envoyé ses caméras en Suisse pour se rendre compte des effets d'une telle mesure : aucune augmentation de la consommation, diminution spectaculaire du nombre d'overdose, de moins en moins de consommation dans la rue, régression du nombre de cambriolage...

A liège, il m'est arrivé de voir un tox' incapable de se piquer lui-même demander à son dealer de lui faire son injection SUR la place Saint-Lambert un samedi après-midi, dans la cohue ! Et cet incident n'a franchement rien d'exceptionnel hélas, ça fait bien longtemps que la toxicomanie s'est complètement banalisée dans de nombreuses villes belges. J'ai donc la nette impression qu'il serait temps d'arrêter de se fier seulement aux "bonnes vieilles méthodes" de prévention et de répression. Si celles-ci étaient efficaces et suffisantes, je vous assure que ça se verrait tout de suite. Je me suis donc senti plutôt heureux que notre frilosité nationale fasse place à un tantinet d'audace en adoptant la méthode suisse pour compléter le travail d'information et de répression, insuffisant mais néanmoins nécessaire.

Et puis, bardaf, Christine Defraigne (MR) débarque ! J'ai tout de suite senti que j'allais très mal supporter son intervention télévisée et je ne m'étais pas trompée. Alors voilà :


"Chère Christine,

Je sais que les élections approchent à grands pas et qu'on ne t'a pas encore vue des masses sur la place publique jusqu'ici. De plus, je ne doute pas que cette nouvelle mesure ait sincèrement ébranlé tes convictions quant au problème de la drogue dans notre ville commune. Tu vois, j'essaie de te comprendre ! En retour, puis-je espérer de toi un petit effort dans la façon que tu as, par exemple, de vulgariser bêtement un problème sérieux . Car tes arguments, loin de me convaincre, renforcent l'impression suivante : sans l'échéance électorale, le problème de la toxicomanie à Liège te préoccuperait autant aujourd'hui que la disparition progressive des vierges en guimauve à la période de Saint-Nicolas (moi, perso, ça me stresse). Au cas où tes arguments transcendants ne seraient plus très présents dans les esprits, je recopie ici l'un de tes paragraphes :
"Pour le MR, la délivrance contrôlée d’héroïne est un peu le sécateur qui taille l’arbre atteint d’un mal spécifique, la dépendance lourde à l’héroïne. Malheureusement, on se focalise sur cet arbre extrêmement malade qui cache à lui seul l’ensemble de la forêt atteinte de toxicomanie. Or, si cet arbre a besoin d’un traitement spécifique, c’est aussi et surtout au mal qui sévit la forêt tout entière qu’il faut s’attaquer."

En admettant que l'on parvienne à dépasser ta métaphore aussi démago et scolaire que bancale, qu'est-ce que tu cherches à nous dire là ? Que la toxicomanie est un problème grave et qu'il faut l'attaquer dans son entièreté d'un seul coup ? Et ben je te souhaite bonne merde, Chris ! Quand je vois que j'ai déjà des difficultés quand il s'agit de convaincre un pote de réduire sa consommation de stupéfiant, je me réjouis de voir quelle stratégie tu nous prépares, toi, pour régler une fois pour toute la question de la toxicomanie lourde sur toute la ville de Liège !

Moi, ce que je crois, c'est que tu as sauté sur l'occasion qui se présentait pour entamer ta campagne. Campagne dans laquelle, visiblement, tu ne privilégies ni la forme ni le fond. La toxicomanie ne se réglera pas en une seule fois, le modèle suisse n'est qu'un pas en avant émanant d'une prise de conscience déjà bien tardive de l'échec de la stratégie actuelle (prévention-répression). Le refuser pour le motif que, je te cite, "organiser la prise d'héroïne, quand même, y faut pas exagérer" me semble un peu léger (entendu au JT d'RTL).

Alors, au lieu de brailler (avec classe, il faut bien l'avouer) à tout va qu'il s'agit d'un ènième écran de fumée alors que, pour le coup, tout le monde s'accorde à voir dans ce projet un geste d'ouverture et de modernisation dans le traitement de la toxicomanie, pourquoi ne nous proposes-tu pas, toi, une solution miracle ? Quoi ? La prévention ? Mais tu te fous de ma gueule là Christine ? A moins que tu n'aies réellement l'impression que la situation à Liège se soits améliorée en 20 ans ?


Au bout du compte, Christine Defraigne aura fait parler d'elle peu avant les élections. Elle a probablement perdu la voix de tous ceux qui sont concernés, directement ou indirectement, par ce fléaux mais j'ai bien peur qu'elle n'ait récolté celles, nombreuses, des innommables veaux partisans du " Qu'on les laisse crever !... So charming !

15:16 Écrit par le temps passe, le reste reste. | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

en vitessssssss pas le temps de lire ,je re ce soir mais je t'ai fais un mail avec le truc machin ;))

Écrit par : biox ;) | 11/05/2006

hum... (trompée) tu t'es tellement plongé dans les méandres complexes de son psychisme que t'as carrément changé de sexe? pitié noooon!

Écrit par : margot | 14/05/2006

Suis d'accord avec toi qué cata...la disparition des vierges en guimauve à la période de Saint-Nicolas !!
non sérieux suis d'accord avec le reste aussi ,d'ailleurs on se demande pkoi ils font pas comme la Suisse ,zauraient du faire ça depuis longtemps ,mais tu sais en belgique ,ça discute ,ça discute et rien ne se passe jamais
bonne fin de we :)
bises

Écrit par : bioz | 14/05/2006

> Yo Bioz, merci pour truc machin, je vais m'en occuper. J'apprécie que tu te mobilises aussi contre la disparition de vierges en guimauve... Hors de question de supporter plus longtemps les immondes Leo et autres merdes qui n'ont plus rien à voir avec de la guimauve.
Bonjour Margot, après une rapide vérification je peux affirmer qu'il ne s'agit que d'une erreur grammaticale, rien de chirurgical rassure-toi. Es-tu la (seule) Margot que je connais ?

Écrit par : Artatum | 15/05/2006

guimauve y a de la vraie guimauve ,mieux que les vierges ,dans une boulangerie de la rue du Bailli ( à bruxelles ) humm miam miam :P

Écrit par : bioz | 16/05/2006

Il est possible de vivre plus de soixantes ans, sans médicament,
sans drogue, sans.... j'en témoigne. Et j'espère encore
quelques décennies...

Écrit par : | 22/05/2006

Les commentaires sont fermés.