20/02/2007

L'éternel retour ...

Image 2






















De retour de nulle part, je suis tombé hier sur Miss Royal en plein oral de séduction sur TF1. Globalement - et pour évacuer la question tout de go - je l'ai trouvée plutôt pas mal dans un exercice qui ne lui va pourtant pas si bien que ça. C'est vrai, ce genre de débat ne voulant strictement rien dire (on va en reparler), la prestation des candidats ne se juge qu'en terme d'aplomb, de charisme, de rhétorique ou de démagogie masquée. Alors que Ségolène s'inscrit plutôt dans stratégie de la transparence (ou de l'anti-stratégie), quitte a laisser quelques failles apparentes, un tel examen avait de quoi inquiéter la gauche française.

Comme Sarko et Le Pen, Ségolène a bien répondu à toutes les questions : elle a promis de l'argent aux chômeurs, aux bas salaires, aux multi-diplômés, aux handicapés, à la recherche, à l'enseignement, aux familles nombreuses, soit à toutes les catégories représentées sur le plateau. Elle a donné des chiffres, les a analysé, elle a fait des comparaisons, prouva qu'elle connaissait les grands sujets, etc, etc, etc, etc... Comme les autres.

Mon avis est qu'à ce stade, aucun candidat ne va venir se planter à la télévision. Suffisait de voir un Le Pen-de-velour la semaine dernière pour comprendre qu'aucun des wannabes 2007 ne va nous faire son gros scandaleux "live"sur le plateau de PPDA. C'est vrai qu'ils auraient bien tort de foirer une telle opportunité... C'est même à se demander si les gens perçoivent bien le ridicule fondamental de cette émission. Résumons.

Le concept est archi démocratico-citoyen (ce qui devrait déjà suffire à éveiller la suspission collective) : un candidat se présente seul devant un parterre de Français et répond à toutes leurs questions. Si ce n'est pas mignon tout ça ! Vendu par TF1, c'est même mieux que mignon, c'est carrément la quintescence de la démocratie populaire. Seulement voilà, il est quand même question d'élire la femme ou l'homme qui va devoir incarner le renouveau tant attendu de la France. C'est pas rien.... Du coup, il vaudrait mieux s'assurer que les super candidats ne racontent pas trop de conneries aux millions de téléspectateurs crédules (on l'est tous, chacun à son niveau) qui les regardent. Pour bien s'assurer du sérieux des propos qui sont tenus sur le plateau et surtout de leur véracité, TF1 a choisi de n'y assoir aucun journaliste, aucun expert, aucun observateur. Et, comme il n'y a pas non plus de candidats concurrents, chaque politicien qui s'exprime le fait sans le moindre contrôle ! Tss tss, je vous vois venir : Non, PPDA n'est pas un journaliste ! Enfin, il l'est d'habitude mais dans le cadre strict de cette émission, son rôle se borne à annoncer la pub et à éviter les disputes dans le public en donnant bien la parole à tous et à toutes. Et puis basta !

C'est comme ça que plusieurs éminents analystes politiques sont revenus a posteriori sur la "performance" de Sarko lors de cette même émission. On s'est alors aperçu que les chiffres sur lesquels Nicolas avait bâti plusieurs idées-clés de son speech ne reposaient sur aucune réalité, loin de là. Et je suis à peu près certain que Sarko est loin d'être le seul à inventer les chiffres sur lesquels il construit sa rhétorique ! Ce qui prouve que ce genre d'émission, en jouant un rôle capital dans l'élection du futur président (suffit de voir l'audience), constitue surtout, mes chers amis français, les préliminaires de ce qui s'annonce comme une longue et pénible enc... de plus ! Ce que je ne vous souhaite pas, bien évidemment.


photo: Arno Bani(.fr)

15:34 Écrit par le temps passe, le reste reste. dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

D'accord Tout à fait d'accord avec ton analyse de cette pseudo émission politique. N'empêche que je trouve qu'elle s'en est plutôt bien sortie, plutôt convaincante, souriante...
On redécore le blog je vois.

Écrit par : Gwendoline | 20/02/2007

Lorsque je me mêle de parler politique, j'ai assez tendance à me ridiculiser avec une constance étonnante. Je tairai donc mon absence totale de conviction sur le sujet.
Mais parler du soleil et du printemps, c'est possible si vous voulez.

Écrit par : melle bille | 21/02/2007

Bonjour Art Heureux de te lire à nouveau.
Pauvres français et nous n'avons rien à leur envier,pauvres belges.
A bientôt j'espère et très amicalement.
Duke

Écrit par : DUKE | 21/02/2007

T'as tout compris, comme d'hab Dediou, je crois que tu ferais un solide partenaire de boulot...on se la monte bientôt cette télé ?

Écrit par : Boudlard | 21/02/2007

héhé Le contrôle par le contrôle ! Le pire c'est qu'ils sont persuadés qu'ils le font pour le citoyen !
Je préfère encore être socialiste à Charleroi, on s'en met pleins les poches, mais au moins, tout le monde le sait !!

Écrit par : Nola | 22/02/2007

- Chère Gwendoline, je suis bien d'accord. En fait, ce que j'aime chez elle, c'est qu'elle ne conçoit pas la politique uniquement comme un rapport de forces permanent, ce que les mâles ne peuvent s'empêcher de faire. Contrairement à eux, elle ne confond pas agressivité et détermination et je trouve ça extrêmement bénéfique... De là à savoir si ça suffit, nous verrons bien !
Miss Bille, cet aveu vous honore ! Ecrivez la pluie ou le printemps, ce que vous voulez, mais écrivez !!!
Salut Duke, ça swing ? Rien à envier du tout, on a Freya et Arena!
Ma chère Boud', merci... Mais sois très prudente avec ce genre d'allusions que je vous pourrais très facilement prendre au sérieux ! Le temps est maussade au-dessus de mon bureau et l'envie de changer d'air se fait pressante !
Bonjour Nola, et vive la kleptocratie, transparente et participative ! T'as raison, on devrait exporter le concept !

Écrit par : Artatum | 22/02/2007

dis t'as changer des trucs chz toi ou c'est just une impression ( design de ton blog ? )
mwoui la Segolène elle promet des choses qu'elle pourra pas tenir ,avec elle l'état va s'ocp de tout et tout arranger sauf qu'elle va les prendre où ces sous ? oui l'argent du sous marin qu'elle veut renoncer à construire sauf que ça ,c'est une idée qu'elle a piqué au petit facteur ;))
au sujet des émissions à questions ,sur Fr2 ,pour Le Pen ,y avait le même mec (algerien-francais ,qui cherchait du boulot en France ,n'en a jamais trouvé because "tête d'arabe" et que now il travaille en angleterre ou en suède bla bla où là on te juge sur tes capacités et pas sur ta tronche etc etc )ce gars,Fr 2 le "sort" à chaque confrontation avec Le Pen et ça depuis plusieurs années...c'est tjrs le même mec avec la même question :))
en tout cas c'est strange mais quand les politiques francais ( enfin certains :P )parlent je comprend ce qu'ils racontent mais ici en belgique tu pige que dalle ,ils crient tous en même temps ou alors c'est tellement chiant que tu perds le fil et tu t'endors ,à mon avis c'est fait exprès :)
puis ici ça sert à rien d'aller voter,vaste comédie...puisqu'ils s'arrangent entre eux après...;))
bon we ^^
Bizz

Écrit par : bioz | 23/02/2007

Hello Bio Oui, un petit raffraîchissement du blog...
Question politique belge je suis bien d'accord avec toi. C'est d'autant plus surprenant qu'avec la Flandre qui pousse, avec lémulation, on serait en droit d'attendre un peu plus de motivation et d'initiatives chez nos politiciens ! Je me demande si le brontosaure PS, omniprésent et omnipotent chez nous, ne ralentis pas gravement la dynamique dont on a besoin. Dommage pour tous les nouveaux-venus, les jeunes qui veulent changer le PS, j'espère qu'ils s'accrocheront et finiront par occuper des postes où on les entendra... A ce moment, on pourra juger l'avenir du mouvement politique (unique) wallon.

Écrit par : Artatum | 26/02/2007

Les commentaires sont fermés.